Menu
Page d'accueil
Partager :

Frelon asiatique : comment réagir ?

Ce qu'il faut faire en cas d'observation de frelons ou de nids

Réunion publique Vendredi 3 avril au Chalet à 18h
Publié le lundi 02 mars 2015

Capture d¹écran 2015-03-19 à 10.15.36

Réunion publique le Vendredi 3 avril au

Chalet à 18h pour :

- mieux connaître l'espèce

- savoir se débarrasser des nids

- découvrir les moyens mis en oeuvre par la Ville


Le frelon asiatique

Vous avez été nombreux à nous signaler des nids de frelons asiatiques en 2014.

Le frelon asiatique (Vespa velutina nigrithorax) a été accidentellement introduit en France, il y a une dizaine d'années et est désormais présente sur quasiment tout le territoire français.

Ce redoutable prédateur d'abeilles, capable de réduire à néant une ruche en quelques jours, présente également une menace sérieuse pour les personnes sensibles: son dard puissant, qui peut atteindre jusqu'à 3 millimètres, rend son mode d'agression particulièrement violent.

L'action du frelon asiatique sur la pollinisation perturbe aussi les productions végétales et agit directement sur la biodiversité et les richesses naturelles.


Est-on obligé de détruire un nid ?

L'espèce est classée nuisible pour les abeilles mais pas encore pour l'homme. Il n'y a donc pas d'obligation légale de faire détruire un nid présent sur sa propriété.

Que fait la Ville ?

Pour assurer la sécurité des concitoyens,la Ville a fait procéder à une dizaine de destructions de nids découverts sur ses espaces verts.

Une convention a été signée entre la Ville, la FDGDON 44 et Prophy Végétal pour :

• diminuer les délais d'intervention,

• profiter et faire profiter les habitants de tarifs intéressants (- 20 % sur les tarifs pratiqués).

Une inscription en Mairie est obligatoire pour en bénéficier : contactez Nadia Dixneuf à la Mission Développement Durable : nadia.dixneuf@ville-lamontagne.fr ou 02 40 65 95 41.

Que faire, en cas d'observation de frelons ou de nids ?

Ils nourrissent leurs larves avec des protéines animales (abeilles ou autres hyménoptères) et se nourrissent de pollen qu'ils butinent autour de leur nid, sur un rayon qui peut faire plus de 2 km. Il est donc très difficile de localiser un nid en fonction des frelons.

Les frelons fabriquent deux sortes de nid :

• Un nid primaire, situé à une faible hauteur,dans des lieux abrités (cabanes de jardin, regard d'eau, etc…). C'est la reine qui, sortant de léthargie au début de printemps, fabrique ce nid toute seule et y pond ses premières ouvrières. Il est petit (taille d'une orange) et se détruit très facilement.

• Un nid secondaire, situé en hauteur, sur n'importe quel arbre (sapin, chêne, etc…). Les ouvrières font des allers et retours entre le nid primaire et le nid secondaire pour le fabriquer. Il est de forme ovoïde caractéristique et se délite lorsqu'il n'y a plus d'activité (à partir de novembre.

Il incombe à chacun de surveiller les endroits abrités qui pourraient cacher un nid primaire. Si ces nids sont détruits rapidement, il n'y aura pas à détruire de nids en hauteur, difficiles à atteindre et couteux.

frelon asiatique vs frelon communNids Frelons Primaire et secondaire

Haut de page